Champagne Couche à Buxeuil

Notre Savoir-Faire en Biodynamie


Les vignes

A l’écoute constante de la nature, j’étudie avec minutie les besoins de mes vignes et leur insuffle énergie et bien-être à l’aide de traitements en bio-dynamie.

En conversion officielle depuis 2008, j’utilise entre autres, pour renforcer nos vignes : décoctions de plantes médicinales (valériane, prêle, ortie, osier, sariette des montagnes, fleurs de Reine-des-Prés, origan), bouse de corne, pulvérisations de silice cristallisée (quartz réduit en poudre) et apport de compost.

Aidé d’experts, ces soins novateurs, soumis sans cesse à l’expérimentation, rythment le quotidien de la taille à la vendange. Aujourd’hui, mes terroirs expriment pleinement toutes leurs richesses.

Depuis 10 ans, je n’ai cessé d’approfondir mon savoir Bio en côtoyant avec assiduité d’autres vignerons bio aux quatre coins de l’hexagone. Après de nombreux stages à l’étranger, j’ai introduit une culture encore peu répandue en Champagne, basée sur le respect de l’environnement et de la vie microbienne du sol et du sous-sol. En 1999, j’enherbe mes vignes pour restructurer les sols, lutter contre l’érosion et maîtriser la vigueur de mes ceps.



Pour pratiquer ces techniques très poussées, j’ai d’abord fait appel à un spécialiste reconnu par les plus prestigieuses Maisons, M. Claude Bourguignon, Ingénieur Agronome au sein du L.A.M.S. (Laboratoire d’Analyse Microbienne des Sols) Des carottages sont alors réalisés dans chacune de mes parcelles afin d’analyser leurs sols et sous-sols et déterminer au mieux le potentiel de mon terroir. Je me suis aussi enrichi de formations avec Pierre Masson, conseiller en Bio-dynamie. "Soigner les plantes par les plantes" nécessite une exigence et une connaissance irréprochable que seul Eric Petiot pouvait me transmettre.

Avide d’expérimentations, j’aime repousser mes limites. C’est pourquoi, j’ai pris le risque de n’utiliser aucun cuivre à Montgueux durant la saison 2010, pourtant très pluvieuse. Pari réussi !







Soucieux de contribuer au développement de la Bio-dynamie, je participe à un programme scientifique d’essais sur les protéodies. Nous sommes actuellement cinq au monde à avoir mis en place, dans nos vignes, une balise fonctionnant sur les fréquences de la musique, pour chercher à lutter contre le mildiou ou l’esca. Ces recherches en sont à leurs balbutiements mais présentent, d’ores et déjà, une ébauche de résultats intéressants.





La cave

La cuverie thermorégulée, les caves voûtées et les fûts de chêne, contribuent à une vinification harmonieuse des vins. Tout au long de la vinification, je déguste régulièrement les vins et confronte mon ressenti et mes analyses à d’autres œnologues chevronnés. La fermentation alcoolique en levures indigènes nécessite une attention toute particulière. Mes vins sont vinifiés avec une dose infime de soufre, voire sans soufre.

Ces dégustations successives des vins en chai, contribuent à la reconnaissance du savoir-faire. Mon souci permanent de qualité et d’environnement vous offre des cuvées citées et récompensées mondialement.

Mes vins sont assemblés avec minutie, à maturité, pour permettre l’élaboration de mes différentes cuvées.




_